gilles bertrand de ballanda
gilles bertrand de ballanda

Elevage de vie : gilles bertrand de ballanda
The " De Vie " breeding farm

gilles bertrand de ballanda

gilles bertrand de ballanda




ENTREE | ENTER

gilles bertrand de ballanda

Son palmares: 1979 Champion de France avec Galoubet A 1982 Champion du Monde par équipe et 5ème en individuel au Championnat du Monde à Dublin (IRL) avec Galoubet A 1983 Vice-Champion de France avec Francossette 1984 Champion de France avec Loripierre 1985 4ème par équipe au Championnat d'Europe à Dinard avec Loripierre 1999 1er du Grand Prix du CSIO à La Baule avec Crocus Graverie 2000 Champion de France à Fontainebleau avec Crocus Graverie 2002 Champion du Monde par équipe aux JEUX EQUESTRES MONDIAUX à Jerez de la Frontera (ESP) avec Crocus Graverie 2003 Membre de l'équipe vainqueur de la Samsung Super Ligue 2003 2004 Membre de l'équipe vainqueur de la Samsung Super Ligue 2004 2005 2ème du Grand Prix du CSI-W de Bordeaux avec Crocus Graverie 12ème du Grand-Prix Coupe du Monde Paris-Bercy avec Crocus Graverie 1er du Grand Prix du CSIO***** de La Baule avec Crocus Graverie 9ème du Grand Prix du CSI***** de Valkenswaard (PB) avec Crocus Graverie 2ème par équipe du CSIO***** Samsung Super Ligue à Aix la Chapelle (ALL) avec Crocus Graverie 11ème du Grand Prix du CSIO***** d'Aix la Chapelle (ALL) avec Crocus Graverie 3ème du Grand Prix du CSIO***** Samsung Super Ligue - Finale à Barcelone (ESP) avec Crocus Graverie 2006 2ème du Grand Prix du CSI*** de La Courneuve avec Crocus Graverie 5ème du Grand Prix du CSI*** de Vichy avec Crocus Graverie 3ème du Grand Prix du CSI*** d'Arezzo (ITA) avec Crocus Graverie Un grand de l'hippisme français, Gilles Bertran de Balanda, a inscrit son nom au palmarès du premier jumping international de Souillac qui s'est déroulé ce week-end au bord de la Dordogne. Le jumping de Souillac, qui avait déjà une bonne réputation dans le milieu hippique, a franchi un cap ce week-end en devenant international. Les niveaux des cavaliers (cinquante-cinq Français et trente-quatre étrangers, représentant quinze nations) et des épreuves a indéniablement été, tout comme la taille des obstacles, haussé d'un cran. Pour témoin, le spectacle offert hier après-midi lors du grand Prix de la Ville de Souillac, l'épreuve reine de ce jumping. Sur le papier, Gilles Bertran de Balanda était l'un des favoris. Champion de France en 1979 et champion du monde en 1982 avec un étalon d'exception Galoubet, il a été au rendez-vous en remportant le Grand Prix à l'issue d'un parcours très sélectif. « L'ensemble du parcours était difficile, il ne fallait rien laissé au hasard », juge Gilles Bertran de Balanda. Dix-sept cavaliers, sur quarante-cinq partants, ont été éliminés ou ont abandonné. Le franchissement de la rivière à l'obstacle n°5 aura été problématique pour beaucoup d'entre eux. Seuls trois cavaliers ont réussi un sans-faute. Gilles Bertran de Balanda s'est donc retrouvé en compagnie de Frédéric Bouvard et Ignace Philips pour le barrage. Il aura été le plus rapide, en ne touchant aucune barre. Remise en selle Gilles Bertran de Balanda, qui a remporté le grand prix de la Baule l'an dernier, était présent à Souillac pour remettre en selle son cheval actuel: Crocus Gaverie. Sa monture, pré- sélectionnée pour les jeux olympiques de Sydney, n'a pas été retenue à cause d'une saison en dent de scie et des ennuis de santé. « Aujourd'hui, j'ai retrouvé mon cheval », a-t-il expliqué satisfait à l'issue du Grand Prix. A 10 ans, Crocus Gaverie a encore de beaux jours devant lui. « Autant qu'un cavalier de 50 ans », sourit le quinquagénaire Bertran de Balanda après avoir reçu la coupe des mains de Jacqueline Reverdy, présidente de la fédération française d'équitation. A noter au cours du week- end, les jolies places glanées par Eric Louradour (8e du Grand Prix, 7e du Prix Aubiose et du prix du conseil général du Lot): ce cavalier a appris l'équitation, il y a quelques années au sein du club hippique souillagais. A deux mois des championnats d’Europe qui seront décisifs pour la qualification aux jeux olympiques de Pékin, les cavaliers français ont eu du mal à tirer leur épingle du jeu lors du Cannes Jaeger LeCoultre Jumping. Gilles Bertran de Balanda, l’entraîneur national, était tout de même satisfait des prestations de deux d’entre eux. Face à l’élite mondiale, les cavaliers français ont eu du mal à tirer leur épingle du jeu lors du Grand Prix du « Cannes Jaeger LeCoultre Jumping ». Un bilan quelque peu inquiétant à deux mois des championnats d’Europe qui seront décisifs pour la qualification aux Jeux Olympiques de Pékin. Une inquiétude à relativiser car, faute de posséder plusieurs montures de haut niveau, plusieurs cavaliers susceptibles d’être sélectionnés n’étaient pas présents à Cannes et que Roger Yves Bost ménageait son meilleur cheval. Gilles Bertran de Balanda, le nouvel entraîneur national, a tout de même pu trouver lors de ce Grand Prix un motif de satisfaction avec le très bon comportement d’Hubert Bourdy et de Philipe Léoni, passés de peu à coté du double sans faute.

gilles bertrand de ballanda

gilles bertrand de ballanda

Jean-Christophe BESSON
Le bourg 
50 560  GEFFOSSES
tél : 01.30.56.65.49 portable : 06.15.92.10.54

Accueil | Présentation | Passion | Conduite d'élevage | Poulinières | Vente de chevaux | Dernières nouvelles | Etalons photos videos | Cavaliers Cavalières Photos Videos Blogs | Thèmes chevaux cheval | Liens | Mon blog | E-mail élevage de vie |