jean-maurice bonneau
jean-maurice bonneau

Elevage de vie : jean-maurice bonneau
The " De Vie " breeding farm

jean-maurice bonneau

jean-maurice bonneau




ENTREE | ENTER

jean-maurice bonneau

Jean-Maurice BONNEAU Son palmarès En tant que cavalier de haut-niveau : • Membre de l’Equipe de France de 1987 à 1996 • Médaillé de bronze par équipe au Championnat d’Europe en 1995 • Pré-sélectionné aux JO d’Atlanta en 1996 En tant qu'entraîneur et sélectionneur de l’Equipe de France de CSO : • Médaillé d’or par équipe au Championnat du Monde 2002 • Médaillé d’argent au Championnat d’Europe 2003 • Vainqueur de la Coupe des Nations Super Ligue en 2003 et en 2004 Bordeaux vit à l’heure du cheval depuis hier et jusqu’à dimanche soir. La ville de Gironde accueille son 27e jumping international, avec au programme de l’attelage et du saut d’obstacle. Jean-Maurice Bonneau, entraîneur de l’équipe de France de jumping, fait le point sur les performances de ses troupes, après une année décevante. Que représente le Jumping de Bordeaux dans la saison ? Jean-Maurice Bonneau. Bordeaux est une étape très importante car, à la fin de la saison, se disputeront les championnats du monde. Ce jumping prend une dimension supplémentaire lorsque l’on sait que les dix meilleurs cavaliers seront présents. Cela va nous permettre d’évaluer nos forces. Si l’on gagne, on aura battu les meilleurs. Si l’on perd, on saura ce qu’il nous reste à faire pour revenir à leur niveau. Que faut-il pour que les Français reviennent parmi les tout meilleurs cavaliers ? Jean-Maurice Bonneau. Il ne faut déjà pas faire de complexe. Nous sommes dans une phase de reconstruction. L’équipe qui est allée à Sydney est revenue fatiguée, pour ne pas dire plus. Il n’y avait pas alors la relève pour continuer à jouer les premiers rôles. Il a fallu remettre tout en place, essayer de conserver les meilleurs chevaux en France alors qu’ils ont tendance à partir à l’étranger. Cette année, nous partons sur de meilleures bases. Nous possédons des couples performants, comme Éric Navet avec Dollar du Murier, à Michel Robert avec Olympia, à Édouard Couperie, Olivier Guillon et Michel Hecart. Ces cavaliers forment une bonne base d’équipe. Derrière, d’autres peuvent jouer les trouble-fêtes. Nous avons eu le tort de nous reposer sur nos lauriers. Nous avons connu des périodes troubles à la fédération peu propices à construire des projets sportifs. Aujourd’hui, les choses se sont calmées et l’on s’occupe des équipes. Les cavaliers français montent pour la plupart des chevaux étrangers. Cela veut-il dire que nos montures ne sont plus à la hauteur ? Jean-Maurice Bonneau. On trouve moins de chevaux français dans le haut du tableau international. Le sport équestre a beaucoup évolué. Les parcours sont plus techniques. Cela requiert chez les montures de l’influx, de la solidité, de la trempe et du caractère. On a peut-être laissé passer le train en manquant d’ouverture d’esprit pour croiser nos montures avec des étalons étrangers. Mais une politique en matière d’élevage n’a d’effet que dix ans après. Il ne faut plus traîner. En parallèle, nous voyons des cavaliers partir s’entraîner à l’étranger, notamment en Allemagne… Jean-Maurice Bonneau. Oui et je l’encourage. L’Allemagne a aujourd’hui le leadership en sports équestres. En tant que sélectionneur, je n’ai pas le temps d’être derrière les cavaliers pour les entraîner au quotidien. Mais je leur demande un savoir faire. · eux d’aller le chercher où ils peuvent dès lors que c’est positif pour l’équipe. Et tant qu’à faire, autant aller demander des conseils auprès des meilleurs ! Propos recueillis par Stéphane Guérard

jean-maurice bonneau

jean-maurice bonneau

Jean-Christophe BESSON
Le bourg 
50 560  GEFFOSSES
tél : 01.30.56.65.49 portable : 06.15.92.10.54

Accueil | Présentation | Passion | Conduite d'élevage | Poulinières | Vente de chevaux | Dernières nouvelles | Etalons photos videos | Cavaliers Cavalières Photos Videos Blogs | Thèmes chevaux cheval | Liens | Mon blog | E-mail élevage de vie |